Self-audit guide G-011 (food supplements)

NAREDI a élaboré un Guide pour la mise en place d’un système autocontrôle dans le secteur des compléments alimentaires. Ce Guide a été approuvé par l’AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire) le 9 août 2007. Il s’adresse surtout aux producteurs de compléments alimentaires mais peut également être un outil utile pour les autres entreprises du secteur puisque la législation concernant les compléments alimentaires y est largement décrite.

La table des matières du Guide peut être consultée ci-dessous.

Pourquoi un guide autocontrôle ?

Depuis le 1er janvier 2005, chaque fabriquant de denrées alimentaires (y compris les compléments alimentaires) doit être en ordre vis-à-vis de l’Arrêté Royal du 14 novembre 2003 sur l’autocontrôle, la notification obligatoire et la traçabilité dans la chaîne alimentaire. Pour respecter ces nouvelles exigences légales, le fabriquant peut faire usage du guide autocontrôle sectoriel approuvé par l’AFSCA.

Le guide est un outil important pour la mise en place et l’implémentation d’un système autocontrôle (SAC) propre à l’entreprise. Une application correcte de ce dernier garantit la production de produits sûrs et de qualité. De cette façon, nous pouvons amener le secteur à un niveau professionnel élevé et essayer de prévenir d’éventuels incidents.

Avantage financier lié à l'autocontrôle

La loi oblige les entreprises à disposer d'un système autocontrôle propre. Sa validation n'est pas obligatoire, mais elle est assortie d'un avantage financier (on parle également de certification si celle-ci est confiée à un organisme de certification accrédité à cet effet). Les entreprises disposant d'un SAC entièrement validé bénéficieront, à partir de 2010, d'un bonus de 50% (c.-à-d. une réduction de 50% sur les contributions). Celles qui ne disposent pas d'un SAC entièrement validé risquent - à partir de 2011 - un malus de 100%!

En outre, pour les entreprises opérant avec un système de contrôle qualité commercial certifié externe, l'audit d'autocontrôle peut s'effectuer en combinaison avec un audit reposant sur un cahier des charges commercial (ISO, BRC, IFS, etc.). Ceci procurera également un avantage financier puisque de nombreux points sont imposés à la fois par l'AR autocontrôle et par un cahier des charges commercial et qu'ils ne doivent donc être audités qu'une seule fois.

Conditions d’achat du Guide autocontrôle

Le guide est disponible aussi bien en Français qu’en Néerlandais sur un CD-rom didactique et convivial. Il peut être acheté chez NAREDI aux conditions suivantes :

  • 60,5 € (TVA incluse) pour les membres de NAREDI,
  • 360 € (TVA incluse) pour les entreprises non-membres de NAREDI et appartenant au secteur des compléments alimentaires,
  • 725 € (TVA incluse) pour les entreprises n’appartenant pas au secteur des compléments alimentaires (consultants, organismes certificateurs indépendants, …).

Pour commander le Guide, il vous suffit de retourner le bon de commande dûment rempli par fax à NAREDI (02/550.17.54). Le CD-rom, accompagné de la facture, vous sera envoyé par voie recommandée dès réception du paiement.

Les écoles et les universités intéressées par le Guide sont invitées à prendre contact avec le secrétariat de NAREDI (tél. 02/550.17.65 ou info@naredi.be).