NAREDI veut être l’interlocuteur par excellence de l’industrie des compléments alimentaires. Nous voulions faire une déclaration forte aux futurs décideurs politiques et leur envoyer notre mémorandum avant les élections: notre proposition visant à créer un secteur fort, croissant, « fair » et responsable pour les compléments alimentaires.

Inscrivez-vous sans tarder et ce avant le 29 mai 2019. Seulement 20 places sont disponibles.

Le 27 février 2019, l’assemblée générale de Naredi a approuvé la nouvelle composition du conseil d’administration. Le conseil d’administration du 25 avril a renouvelé le mandat de Paul Coussement à la présidence. Michel Horn et Patrick Geysen ont également bénéficié de la confiance du conseil d'administration pour poursuivre leurs mandats respectifs en tant que vice-président et trésorier et ce, pour une durée de 3 ans.

L’article 8 du règlement UE 1925/2006, également appelé règlement "autres substances", est une procédure de sécurité qui peut être suivie en cas de problèmes avec une substance. Ce sont les États membres et la Commission qui peuvent activer cet article 8. Il s’agit d’un mécanisme très utile et nécessaire en soi, mais en raison des abus, nous risquons de perdre un certain nombre « d’autres substances » importantes. La levure de riz rouge, divers dérivés hydroxy anthracéniques, dont l'Aloe ainsi que les catéchines du thé vert risquent d'être les premières victimes. NAREDI et EHPM (la fédération européenne) ont développé une stratégie commune de lobbying.